La longe pour de belles promenades éducatives

La longe est un accessoire très intéressant pour éduquer ou rééduquer son chien à bien se comporter lors des balades dans la nature.

Indispensable promenade

Pouvoir lâcher son chien en balade en étant certain qu’il reviendra à la demande est un rêve que beaucoup de propriétaires canins  ont malheureusement abandonné.

Pire encore, il arrive que le propriétaire renonce purement et simplement à toute promenade.

Face à un chien qui tire comme un mulet, qui agresse ses congénères, court derrière les vélos ou saute sur tous les humains qu’il rencontre, la tentation est forte de finir par limiter les sorties de l’animal au jardin ou au tour du quartier pour satisfaire les besoins hygiéniques.

Pourtant, le chien a besoin d’exercice physique, de rencontres sociales, d’utiliser son odorat. En sortant votre chien dans de bonnes conditions, vous lui offrez ces bases indispensables à son bien-être.

Oui, mais il est vraiment ingérable en balade ! Vous êtes gêné de son comportement, le regard des gens vous fait honte, vous craignez toujours un accident, il vous déboîte régulièrement l’épaule, bref, c’est un vrai cauchemar.

Sans compter que vous ne prenez évidemment aucun plaisir et que sortir le chien, si vous y arrivez encore, est la pire corvée du jour.

La longe : un accessoire bien utile

La laisse, la longe, quelle différence ?

Laisse ou longe

Tout d’abord, je ne vous conseille absolument pas d’utiliser une longe pour balader Snoopy en ville. Frayeurs et emmêlages assurées ! Ou alors vous devrez l’enrouler sur presque toute sa longueur ce qui est une très bonne idée pour vous pourrir la sortie.

La laisse dont la longueur maximale est de 3 mètres, est très utile pour aller faire les courses, attacher le chien devant la boulangerie, prendre les transports, marcher aux abords d’une route… Pour beaucoup de déplacements du quotidien donc.

La longe sera utilisée dans des endroits dégagés. Sa longueur peut varier de 5 à 20 mètres même si une trop grande longueur peut apporter plus de désagréments que d’avantages.

La bonne longueur me semble être de 10 mètres. Au début des apprentissages dont nous allons parler plus loin, vous la raccourcirez pour ensuite la laisser filer peu à peu jusqu’à son maximum d’amplitude.

L’intérêt d’utiliser la longe

Peut-être vous dites-vous « En quoi rajouter de la longueur entre le chien et moi va nous rendre les balades plus plaisantes ? ». Vu comme ça, évidemment on peut se poser la question.

L’intérêt c’est que grâce à la longe, vous allez apprendre à votre chien à rester attentif à vous et à revenir quand vous l’appellerez. Vos promenades seront sécurisées, vous serez plus détendu et reprendrez confiance en votre capacité à gérer votre animal.

Peu à peu, vous pourrez vous permettre de lâcher Pita quand l’environnement s’y prêtera.

Votre chien aussi sera plus heureux. Autant il est réceptif à votre stress, autant il le sera aussi à votre relâchement. Quel soulagement ! Vous ne serez plus constamment sur son dos, à le tirer vers vous ou à le gronder. Il va pouvoir flairer, courir, tourner…

Du plaisir pour tout le monde donc !

Apprendre à bien manier la longe

Eh oui ! Une longe est plus délicate à manipuler qu’une laisse. Bon, ce n’est pas très compliqué non plus mais certaines précautions sont importantes.

Imaginez la scène : Snoopy marche à quelques mètres de vous, la longe est détendue, vous aussi. Voilà qu’un congénère déboule d’un chemin d’où vous ne pouviez pas le voir arriver et les deux chiens se précipitent l’un vers l’autre. Chute ou luxation d’épaule en vue !

Autre exemple : Tout heureuse, Pita tourne autour de vous, fait des aller-retours. A un moment, vous allez avoir la longe en lacet autour de vos pieds. Vous voyez la suite…

Les qualités de la longe sont aussi ses défauts si on n’y prend pas garde. Sa longueur est intéressante mais risquée, il convient d’en être conscient.

Afin d’utiliser la longe en toute sécurité, voici les principaux points à considérer :

  • Achetez une longe antidérapante qui ne vous brûlera pas (ou moins) les mains si elle vous file entre les doigts
  • N’enroulez pas la poignée autour de votre poignet. Le mieux est de privilégier une longe sans poignée pour éviter cette tentation
  • Choisissez une couleur vive pour bien la repérer au sol
  • Faites quelques nœuds, ce sera plus efficace pour bloquer la longe avec le pied sans la voir glisser sous vos semelles
  • Soyez toujours attentif à la position de la longe par rapport à vous et aux personnes que vous croisez
  • Tenez compte de l’environnement : végétation, visibilité… pour déterminer la longueur que vous pouvez lâcher
Dans certains cas, la longe peut s’avérer dangereuse…

Maintenant que le maniement de la longe n’a plus de secret pour vous, passons à son utilisation dans l’éducation de votre chien.

Education ou rééducation à la balade

N’oublions pas l’objectif de cet article : vous (re)donner du plaisir à vous et à votre chien à aller vous balader ensemble.

Rendez votre chien attentif à vous

Je vous conseille un exercice très simple pour garder l’attention de votre animal : tout d’abord il vous faudra le pratiquer dans un lieu que le chien connaît déjà afin de limiter les sources de distractions. Evitez aussi les endroits où vous savez que vous allez croiser beaucoup de monde ou de congénères canins. Il ne faut pas mettre votre chien en difficulté mais au contraire lui offrir toutes les chances de réussite.

Attachez votre chien à la longe et laissez une longueur de 3 à 5 mètres pour commencer. Ensuite, ne vous occupez plus de lui. Vous marchez, changez de direction, faites des demi-tours, changez d’allure ou encore arrêtez-vous un instant puis repartez. Tout cela sans lui parler ni le regarder. Ainsi, il n’aura pas d’autre choix que de vous suivre.

Assez rapidement, vous ne sentirez plus de tension dans la laisse. A ce moment vous pouvez interrompre l’exercice.

Progressivement, vous irez dans des endroits plus stimulants, vous varierez les lieux et les motifs de distractions. Vous allongerez également la longueur de la longe.

Ainsi, votre chien prendra l’habitude de regarder où vous allez et d’être attentif à vos changements d’allure.

Travaillez votre rappel grâce à la longe

La deuxième chose à travailler pour des promenades en toute sécurité c’est bien évidemment le rappel. L’utilisation de la longe va vous aider à obtenir  ce sésame des promenades agréables mais attention : ce n’est pas la longe qui va faire le travail. C’est vous et votre chien.

Nous partons du principe que le chien connaît son nom ainsi que le mot associé au rappel (« Viens » par exemple). Également que le rappel est acquis à l’intérieur de la maison c’est-à-dire que quelque soit la pièce où vous êtes, Snoopy arrive dès que vous l’appelez.

Le travail du rappel à la longe permet de recréer une situation analogue à celle de la maison à savoir que votre animal ne peut pas partir loin. Ce ne sont pas les murs qui le retiennent mais ce fil qui vous relie. Il est donc en sécurité et vous, vous êtes tranquille.

Commencez toujours par une longueur de longe moyenne et un lieu que le chien connaît. Vous laissez partir votre chien devant vous et vous l’appelez (son nom + le mot associé au rappel) avant qu’il ne soit en bout de longe. Dès qu’il revient, vous le félicitez et vous lui donnez une super friandise ou un instant de jeu, une balle… ce qui lui fait le plus plaisir. Plus l’environnement est motivant pour le chien, plus la récompense doit avoir de la valeur pour lui !

Comme pour l’exercice du suivi, vous allongerez peu à peu la longe et irez vous promener dans des environnements de plus en plus distrayants.

Alors, la longe : outil miracle ?

Certainement pas !

Un chien en longe peut avoir des réactions brutales même si vous lui avez appris à bien vous suivre et à revenir. La distance entre vous rend alors la situation plus compliquée à gérer.

La sécurité et la tranquillité d’esprit que vous offre cet accessoire peut aussi vous inciter à être moins attentif à votre animal voire à vous plonger dans la lecture de vos e-mails pendant qu’il trottine à vos côtés. Il faut pourtant être aussi vigilant que s’il était complètement lâché, vous ne savez pas ce qui peut surgir et en plus, vous vous privez d’un bel instant de partage.

Enfin, si l’utilisation de la longe permet de faciliter les apprentissages, l’idéal à atteindre est d’être capable de la lâcher ou de l’enlever quand l’environnement le permet et de laisser son chien jouir d’une totale liberté en toute sécurité.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :