Pourquoi mon chien ne m’écoute pas ?

Mais pourquoi donc mon chien n’écoute pas quand je lui demande ou que je lui interdis quelque chose ?

Comme beaucoup de propriétaires de chien, peut-être vous êtes-vous déjà posé cette question. Une fois, cinq fois, dix fois… Parmi les préoccupations les plus courantes, on entend fréquemment : Mon chien aboie et je ne peux pas le faire taire ; mon chien fugue dès qu’il en a l’occasion ; mon chien est agressif avec ses congénères…

Alors, pourquoi ?

Les raisons peuvent être nombreuses mais très souvent il y a, à la base, un problème de  compréhension de son animal.

Comprendre son chien suppose de connaître son fonctionnement. En tant que spécimen de l’espèce canine tout d’abord puis en tant qu’individu avec ses propres caractéristiques, son caractère, son histoire et son environnement.

Par exemple, il est bien connu que l’odorat du chien est hyper développé. Mais nous n’en mesurons pas forcément la portée. Ainsi, savez-vous qu’un mâle est capable de sentir la présence d’une femelle en chaleur dans un rayon de 6kms ? Impressionnant n’est-ce-pas ? De quoi voir filer votre loulou ventre à terre alors que rien dans votre entourage ne laisse présager un tel démarrage.

chien qui n'écoute pas et s'enfuit

Quant à votre petite terrier, si elle détale dès qu’elle a senti une bonne odeur de lapin c’est qu’il est très difficile de lutter contre ses prédispositions génétiques. Multipliez ces exemples et vous comprenez pourquoi votre chien n’écoute pas à l’extérieur…

En général, il est plus facile de se faire écouter à la maison : l’espace est réduit, les distractions sont moins puissantes que dehors, le chien connaît par cœur son environnement et tout ce qui anime un peu la routine quotidienne est bienvenu.

Chien voleur

Malgré tout, il peut arriver qu’une mauvaise compréhension entre les propriétaires et leur chien entraîne aussi des désagréments. Si vous vous plaignez que votre chien « vole » ce qui est à sa portée, il ne tient qu’à vous de veiller à ce qu’il n’ait pas accès aux objets interdits. Votre animal ne sait pas qu’il n’a pas le droit de sauter sur le beau steak qui attend à la cuisine ! Le steak est là, disponible, il lui fait envie. Alors hop !

Pour votre chien, s’approprier ce qui lui fait envie est tout à fait naturel. A vous de lui apprendre à laisser sur demande ou à ne jamais toucher ce qui est sur la table.

Comprendre son chien, est très souvent une question d’observation. S’il a l’habitude d’aboyer sans raisons particulières apparentes, s’il gratte sans cesse vos coussins ou votre beau tapis, s’il est agité en permanence… c’est sans doute qu’il a besoin de s’exprimer, de creuser, qu’il a de l’énergie à revendre.

Une routine composée de grandes balades, de jouets intelligents et d’objets à mastiquer peuvent parfois régler simplement le problème.

Il faut être bien conscient que si votre chien désobéit, ce nest jamais dans le but de vous « embêter ». Tous ses actes correspondent à un besoin qu’il cherche à satisfaire avec les moyens dont il dispose.

Le lointain passé du chien ou un évènement récent peuvent aussi expliquer certains comportements mais nous n’en avons pas toujours la connaissance. Par exemple, voilà que votre compagnon jusqu’ici très propre refuse de sortir et se met à uriner dans la maison. Ce que vous ignorez c’est que la dernière fois qu’il est allé seul dans le jardin, la branche d’un arbre est tombée à 3cm de sa tête, lui occasionnant une peur bleue !!

Par ses comportements, le chien nous donne de nombreuses indications sur ses besoins ou sur ses émotions. Simplement, nous ne savons pas toujours les décoder. Et bien souvent, nous ne comprenons pas pourquoi il agit ainsi…Lorsque la situation devient préoccupante, il est souvent judicieux de faire alors appel à un professionnel canin qui saura aider le chien à retrouver un équilibre et vous permettre d’améliorer votre relation.

Comprendre son animal et la raison de son comportement est important mais pour remédier à la situation, il faut aussi réussir à communiquer avec son chien c’est-à-dire à apprendre à son chien à écouter.

Si je veux faire obéir mon chien, je dois d’abord lui faire clairement comprendre ce que j’attends. Selon les éducateurs, les méthodes diffèrent. Cependant, la méthode la plus efficace et la plus respectueuse du bien-être de votre animal est celle qui consiste non pas à corriger ses comportements indésirables mais qui se fonde sur la récompense des bons comportements

Par exemple votre chien ne revient pas alors que vous l’appelez. Voilà 1h que vous êtes dehors, il fait froid, vous voulez rentrer mais Snoopy n’est pas décidé et ne se laisse pas approcher… Quand il finit par revenir, si vous le grondez et lui remettez illico sa laisse, soyez sûr qu’il sera encore moins pressé la prochaine fois ! En revanche, si vous prenez sur vous, vous le félicitez d’être revenu, vous lui donnez une petite gâterie, et cerise sur le gâteau, vous lui octroyez encore 5 minutes, vous augmentez vos chances de le voir revenir plus rapidement au prochain rappel !

Lorsque la météo est exécrable de nombreux jours d’affilée nous finissons par être de mauvaise humeur par privation de la lumière naturelle dont nous avons besoin. Et gare à qui viendra nous contrarier ! Que la pluie cesse et nous voilà de nouveau ouvert au monde et réceptif aux besoins de nos proches.

Il en est de même avec nos animaux. Aussi, pour rendre mon chien plus obéissant, je dois aussi prendre en compte ses besoins. On a vu plus haut que certains comportements indésirables comme aboyer ou creuser dans la maison sont des manifestations de nécessités qui lui sont personnelles. Il est alors important de trouver des solutions pour que ces besoins puissent être satisfaits. Pour tel chien qui a besoin de creuser par exemple, on peut réserver un endroit dédié dans le jardin ou emmener son compagnon dans un lieu où il pourra se livrer à cette occupation.

Un chien dont les besoins sont comblés a beaucoup plus de chance d’être réceptif à vos demandes. Et surtout, il sera beaucoup moins sujet à développer des comportements gênants pour vous.

Avoir un chien obéissant est un rêve accessible. Mais un chien n’est pas un humain. Il nous faut donc faire l’effort de le comprendre et de mettre en place des moyens de communication lui permettant d’accéder à nos demandes. Respecter ses besoins de chien, dispenser une éducation bienveillante, installer des outils d’apprentissage et travailler au quotidien sont les ingrédients d’une éducation réussie !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :